Actualités

 

Chronique judiciaire et fictionnalisation du procès. Discours, récits et représentations.

Sous la direction de Emeline Jouve et Lionel Miniato

Chronique judiciaire et fictionnalisation du procès. Discours, récits et représentations.

Le procès, destiné à trancher les conflits et à rétablir la paix sociale, s'accompagne d'un rituel, le rituel judiciaire, lequel participe d'une symbolique universelle de l'acte de juger, par delà les différences de systèmes judiciaires existant notamment entre les pays francophones et ceux régis par la common law. Le procès a ses usages, son espace délimité, sa temporalité qui lui est propre, ses acteurs et leurs costumes. C'est à travers son rituel que la justice se met en scène selon des formes qui n'appartiennent qu'à elle. Parallèlement à ce rituel, la procédure est régie par la loi afin d'aboutir au prononcé du jugement et à la manifestation de la vérité judiciaire. S'ensuivent alors des commentaires et des discours savants visant à éclairer, critiquer, approuver ou
désapprouver la décision, et faisant débattre la doctrine. Mais en plus de la communauté des juristes, d'autres acteurs s'intéressent à la justice, de ses grandes affaires criminelles jusqu'aux moindres faits divers. Le jugement engendre des discours, récits et représentations de formes diverses, qu'il
s'agisse de la chronique judiciaire, d'oeuvres littéraires, théâtrales ou cinématographiques, etc. Ce sont ces autres discours, récits et représentations, disant une vérité autre à propos du droit et de la justice, que cet ouvrage se propose de mettre à l'honneur.

Emeline Jouve est Maître de conférences en  culture étasunienne à l'Institut National Universitaire
Jean-François Champollion et à l'Université Toulouse Jean-Jaurès (laboratoire CAS).


Lionel Miniato est Maître de conférences HDR en droit privé et sciences criminelles à l'Institut National
Universitaire Jean-François Champollion et membre de l'Institut de droit privé de l'Université Toulouse I
Capitole.

Les contributions réunies dans cet ouvrage collectif ont été présentées pour la première fois lors du colloque « Discours, récits et représentations : Chronique judiciaire et fictionnalisation du procès », qui s’est tenu à la Médiathèque José Cabanis de Toulouse les 10 et 11 mars 2016.

Ce colloque a été organisé par Christine Calvet, Emeline Jouve et Lionel Miniato, grâce au concours financier de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (Institut de Recherche Pluridisciplinaire en Arts, Lettres et Langues ; Equipe d’Accueil Cultures Anglo-Saxonnes), de l’Université Toulouse I Capitole (Institut de Droit Privé) et de l’Institut National Universitaire Jean-François Champollion (Groupe de Recherche Juridique d’Albi ; Groupe de recherche Textes Contextes et Frontières).

Nous remercions également Christine Calvet pour son aide précieuse ainsi que la Cinémathèque de Toulouse et la Librairie Ombres Blanches.
Cette publication a bénéficié du soutien financier de l’Université Toulouse Jean-Jaurès (Equipe d’Accueil Cultures Anglo-Saxonnes), de l’Université Toulouse Capitole (Institut de Droit Privé) et de l’Institut
National Universitaire Jean-François Champollion (Groupe de Recherche Juridique d’Albi ; Groupe de recherche Textes Contextes et Frontières).

Voir aussi :