Journée événementielle : Le mouvement comme médicament

Formations

Les étudiants de la filière Activités Physiques Adaptées à des fins de Santé (APAS) du département STAPS de l’INU Champollion, sous la direction de leurs co-responsables de filière Anne Desonai et Lilian Fautrelle, se sont associés au réseau de santé du Panatois et du Céor pour organiser le samedi 24 mars une journée autour de la santé.

Ateliers, évaluations diagnostiques et conférence étaient au programme de cette journée menée à Villefranche de Panat autour du mouvement humain utilisé comme thérapeutique. En effet, les activités physiques adaptées sont aujourd’hui reconnues comme des protocoles de soins préventifs ou curatifs, pouvant même depuis Mars 2017, être prescrits sur ordonnance par les médecins généralistes. 

Cette journée s’est ouverte le matin par des séances gratuites de prises en charge en APAS menées par les étudiants de troisième année de la filière APAS de l’INU Champollion auprès de patients adressés sur ordonnance médicale. Des patients atteints d’affections de longues durées comme les insuffisances cardiaques, respiratoires, l’obésité ou encore les diabètes, ont pu suivre une séance adaptée après un bilan quantifié de leurs capacités fonctionnelles.  « Une expérience super ! » Témoigne l’une d’entre eux. « Quel dommage de ne pas trouver plus facilement de tels enseignants professionnels pour pratiquer ce genre de séance régulièrement » regrette-t-elle néanmoins. Les médecins généralistes du Panatois et du Céor se sont eux aussi déplacés en nombre ce samedi et ont pu apprécier autant la qualité interventionnelle des futurs enseignants professionnels d’APAS de l’INU Champollion que l’enthousiasme de leurs patients.

L’après-midi, c’est une grosse centaine de personnes qui a pu tester et faire estimer son capital de forme physique au gré des nombreux ateliers mis en place: tests de forces, d’équilibre statique et dynamique, de tolérance à l’effort physique, de temps de réaction, d’évaluation du souffle, de souplesse et de coordination ont été réalisés, scorés et expliqués par les prestataires de cette journée auprès de chaque visiteur. Des interventions alliant compétences techniques, pédagogie et ludisme avec pour objectif l’éducation thérapeutique et l’éducation à la santé.

En clôture de l’évènement, les participants ont pu assister à une conférence salle du Mayrac intitulée « L’activité physique à des fins de santé et l’activité physique adaptée sur ordonnance : Pour qui ? Comment ? Avec qui ? » donnée par Lilian Fautrelle, enseignant-chercheur affilié au laboratoire INSERM Toulouse NeuroImaging Center.

Pour tous les protagonistes, médecins, responsables de la filière APAS, étudiants, patients et participants, cette journée est un franc-succès et riche d’enseignements, « à reconduire sans aucun doute l’année prochaine » nous confie Anne Desonai, l’une des principales coordinatrices de cette action.