Actualités

 

Susan Glaspell’s Poetics and Politics of Rebellion

Publication d'Emeline Jouve, maître de conférences à l'INU Champollion

Susan Glaspell’s Poetics and Politics of Rebellion

Robert Brustein définit le théâtre moderne qui émergea à la fin du 19ème siècle comme « théâtre de la révolte », expression de l’insatisfaction des auteurs dramatiques envers les conventions sociales, politiques et artistiques en vigueur. Reconnue comme précurseur du théâtre moderne américain, Susan Glaspell (1816-1948) adopte l’attitude de refus propre à l’écrivain moderne et affiche dans ses pièces sa volonté de mettre un terme aux normes qui, selon les anti-conformistes de Greenwich Village, opprimaient la société américaine. Cette volonté de dénoncer les atteintes aux libertés fondamentales, mais également de réformer l’ordre établi grâce au médium dramatique, est révélatrice de la nature politique (du point de vue du contenu mais aussi de la forme) du théâtre de la révolte de Glaspell. 

En savoir plus sur le site de l'éditeur

 

Voir aussi :