Champollion étend ses espaces d'enseignement

Publié le 12 janvier 2021
Institut

30 ans après les débuts de la reconversion de la caserne Lapérouse, l'aménagement du campus d'Albi se poursuit. Un nouveau bâtiment dédié aux formations verra le jour d'ici 2022, dans le prolongement du bâtiment Jean Jaurès. Il abritera deux amphithéâtres et dix-huit nouvelles salles de cours. Trois autres bâtiments sont aussi concernés par des projets de rénovation en 2021.

Après la réouverture des Pavillons de garde, à l'entrée du campus, entièrement réhabilités, et la rénovation du bâtiment Pascal(e) Ambic, dédié à la vie étudiante, l'INU Champollion engage une nouvelle phase de travaux, financée au titre du contrat de plan Etat-Région. Projet le plus emblématique : la construction du nouveau bâtiment d'enseignement, en lieu et place des anciens locaux de l'Université pour tous, trop vétustes pour être rénovés.

extJJ1

Pensé comme une extension du bâtiment Jean Jaurès, le nouvel espace est organisé sur trois niveaux, reliés par des passerelles au bâtiment existant. En rez-de-chaussée : deux amphithéâtres, partiellement enterrés. L'un de 250 places, l'autre de 80 places, flexible et aménageable en configuration de groupes. Aux deuxième et troisième étage : 18 salles d'enseignement réparties en "anneau" autour d'un large patio intérieur.

Les architectes du cabinet Alliage évoquent "une greffe contemporaine" dans un ensemble immobilier marqué par des origines militaires. "Le parti architectural oscille entre ressemblances et dissemblances, intégration et affirmation d'une identité propre au bâtiment", expliquent-ils.

Tournée vers l'avenue François Verdier, la façade principale est enveloppée d'une calandre de tonalité bronze, fractionnée d'inserts blancs aléatoires qui créent un "effet cinétique". "Un jeu qui oscille entre brillance, scintillements et contrastes pour aboutir à une écriture vivante, sobre et élaborée".

esp.

extJJ3

extJJ4

 

Des travaux de rénovation sont également engagés sur trois autres bâtiments de l'université :

  • Le troisième étage du bâtiment administratif, actuellement inoccupé, fera l'objet d'un réaménagement intégral : les combles actuels vont être transformés en bureaux.
  • Au bâtiment Elisa Lemonnier (ancien bâtiment B), la réfection se poursuit : reconfiguration des espaces, création de salles, nouveaux bureaux dédiés aux activités de recherche...
  • La moitié du quatrième étage du bâtiment Jean Jaurès est réaménagé : douze bureaux et une salle de réunion y seront installés.

Ces chantiers devraient durer un an et demi environ, pour un investissement de plus de 8 millions d'euros, financés par le syndicat mixte (Grand Albigeois et Département), l'Etat, la Région et l'Europe au titre du Feder.