Vie étudiante

Visite culturelle à vélo

Envie de découvrir les endroits où sortir, se détendre ou se cultiver ? Suivez le guide pour une balade culturelle à vélo dans les ruelles d’Albi. 20 « Cyclo » sont mis à disposition à cette occasion, mais vous pouvez aussi amener votre vélo. En partenariat avec l’association étudiante Internation’Albi.

Soirée jeux

Joueurs occasionnels ou gamers confirmés, venez partager et échanger autour de jeux de stratégie, de dés, de cartes… Découvrez de nouveaux jeux dans une ambiance conviviale. Vous pourrez apporter vos jeux ou utiliser ceux de la BU. En partenariat avec l’association étudiante Alea.

Atelier vie privée et numérique

Une Cryptoparty ? C’est un événement pour s’informer et se former à la préservation de ses libertés numériques. Apportez votre pique-nique et votre Smartphone, Marlène citoyenne éclairée abordera avec vous les moyens de communication, de navigation et de recherche d'information sans profilage systématique. Ouvert aux débutants comme aux geeks !

De 12h30 à 14h

 

More Aura, clown contorsionnesque

Dans la famille des clowns dérangeants et dérangés, Véronique Tuaillon incarne Christine. Christine est une boxeuse, et elle nous offre ses combats. C’est un personnage plutôt masculin, en mini-short, avec des jambes de deux mètres de long. Elle ressemble à Julia Roberts, mais elle a un nez de clown et des dents pourries. Christine fume, elle « provoque le cancer », elle aime bien le rhum, et elle met du rouge à lèvres. Elle est belle. Christine a des rituels qui lui portent bonheur.

Ottilie [B], musique en plein chant

Entre scansion et poésie, transe électro et chants du monde, Ottilie [B] nous mène en trio sur les routes hybrides et singulières d’un univers sans frontières, aussi ample que ses origines métissées, kabyles, italiennes et mongoles. Passeuse atypique de sons bruts et d’émotions à fleur de mots, Ottilie [B] sculpte des paysages charnels, poétiques et foisonnants.

Fiasco bang bang, trip bricolé

3 gars, 1 boite à rythmes, 1 basse, 2 guitares et 5 synthés. Telle est la formule avec laquelle Fiasco Bang Bang bricole sa schizophrénie, entre sa volonté de faire danser et sa capacité à créer la bande son idéale d’un retour de trip. Oscillant entre la transe, le minimalisme, les expérimentations sonores et la mélancolie, Fiasco Bang Bang sculpte son univers dans les vibrations aléatoires de l’analogique.