Recherche

Histoire de l'Université de Toulouse

Universitas semper reformanda, l'université est à réformer en permanence ! Des facultés du Moyen Age, où elle trouve ses origines, aux universités et grandes écoles d'aujourd'hui, l'Université de Toulouse perdure au prix de crises et de mutations continues. Huit siècles de transformations institutionnelles, d'activités scientifiques et pédagogiques, que cet ouvrage collectif, dirigé par les historiens Caroline Barrera et Patrick Ferté, relatent pour mieux comprendre l'Université d'aujourd'hui.

Les Fils de Canaan, un autre regard sur l’esclavage au Moyen Âge

Lorsque l’on pense à l’esclavage, vient d’abord à l’esprit la période antique ou la traite transatlantique, mais pas le Moyen Âge...

Curieusement, l’historiographie, c’est-à-dire la production scientifique des historiens, a longtemps mis entre parenthèses l’esclavage durant la période médiévale, qui s’étend tout de même sur 10 siècles.

Regards croisés sur les équipes d’accueil

« Au-delà de la source de financements importante qu’ils représentent pour nos projets, ces partenariats sont l’occasion d’un partage de compétences entre nos chercheurs et nos partenaires à l’origine d’un enrichissement mutuel, explique Philippe Guillot, directeur de la recherche. Ils permettent aussi à de jeunes chercheurs de se former. Nos laboratoires accueillent une dizaine de doctorants en permanence, cet aspect d’accompagnement est essentiel. ». Présentation des trois laboratoires et de leur activité.

OMNI[sciences], l'exposition

Tel est l'objet d'OMNI[sciences], cette exposition présentée à l'occasion du festival du même nom. Preuve en images, découvrez toute la richesse de nos activités à travers les trois équipes d'accueil et les six groupes de recherche pluridisciplinaires de l'établissement.

L'exposition est présentée jusqu'à la fin du mois de novembre 2019.
Entrée du campus côté ville : entre la maison multimédia et les pavillons de garde.

Tic-tac cérébral : comment fonctionne notre horloge interne ?

"Il est des situations où le temps semble filer, d’autres, où il parait interminable. Comment expliquer ces distorsions ? À partir de quel âge sommes-nous capables d’estimer les durées ? Quels sont les facteurs qui influencent notre perception du temps ?"

Eléments de réponse dans l'article, accessible en version intégrale ici :

Lire l'article