Licence pro. Production animale

Parcours-type(s) :

Développement et conseil pour les filières ovines

Développement et conseil pour la filière équine

Présentation

Licence professionnelle
Production animale
Développement et conseil pour les filières ovines
Développement et conseil pour la filière équine
Sciences, Technologie, Santé
Millau / St Affrique
2 semestres
60
Bac + 3
Formation initiale
Formation continue
Validation des Acquis de l'Expérience
Apprentissage
Contrat de professionnalisation

Objectifs

La licence professionnelle productions animales a pour objectif de former les étudiants au métier de conseil ainsi qu'à la gestion de projet dans deux filières spécifiques : la filière équine et la filière ovine. En effet, ces deux filières sont composées de techniciens expérimentés mais qui sont souvent à la recherche d'un appui dans leurs projets de développement. Cette licence a donc pour vocation de permettre à l'étudiant d'acquérir des capacités d'analyse de la filière et des pratiques qui y sont répandues pour élaborer des préconisations précises et spécifiques répondant à une recherche d'amélioration continue.

Parcours dans cette licence professionnelle :

1. Développement et conseil des filières ovines (DCFO) :

Ce parcours répond aux besoins d'accompagnement des filières ovines (lait et viande) de la production à la valorisation du niveau local au niveau international. Il a pour cible prioritaire les systèmes de production dans le but de leur offrir un panel de compétences en matière de gestion et de management qui permette, par la prise en compte des différentes dimensions de production, de mise en réseau et de rentabilités économiques, d'assurer un développement raisonné de leur activité.

2. Développement et conseil dans la filière équine (DCFE) :

Ce parcours répond aux besoins d'accompagnement de la filière équine dans une logique de polyvalence et de diversification des activités. Il s'organise autour d'un point névralgique que représente la méthodologie de projet appliquée à l'ensemble des secteurs qui composent le paysage équestre : les courses, l'élevage, la production de viande et de lait, le sport équestre, le tourisme ou encore le cheval-territoire.

Compétences et savoir-faire

  • Réaliser des diagnostics techniques et technico-économiques d'exploitation à partir des bilans d'élevage

  • Réaliser les différentes tâches du contrôle de performances (sauf parcours DCFE)
  • Elaborer des références à partir du réseau d'élevages ou d'études approfondies
  • Valoriser et commercialiser les produits
  • Réaliser un diagnostic et proposer des pistes d'amélioration sur le plan de l'alimentation, la reproduction, l'aspect sanitaire et les infrastructures.
  • Elaborer et conduire un projet de développement en optimisant les ressources disponibles

Mettre en place et suivre un conseil technico-économique d'un élevage ou d'une structure de la filière concernée

  • Travailler en équipe et en réseau ainsi qu'en autonomie et responsabilité au service d'un projet
  • Se situer dans un environnement socio-professionnel et interculturel, national et international, pour s'adapter et prendre des initiatives
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources dans son domaine de spécialité pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Communiquer par oral et par écrit, de façon claire et non-ambiguë, en français et dans au moins une langue étrangère
  • Utiliser les outils numériques de référence et les règles de sécurité informatique pour acquérir, traiter, produire et diffuser de l'information ainsi que pour collaborer en interne et en externe.

 

 

Organisation du diplôme

L'année est divisée en 2 semestres avec 5 UE au semestre 5 et 4 UE au semestre 6. Les 2 parcours (DCFO et DCFE) ont la même architecture dans l'emploi du temps et répondent à une logique d'alternance avec environ 3 semaines en centre de formation et 4 semaines en entreprise. De cette manière, des publics différents (formation initiale, apprentissage, professionnalisation) peuvent suivre cette formation simultanément.

La formation mêle des enseignements transversaux (aspect méthodologique et compétences générales) , des enseignements universitaires et scientifiques et des enseignements techniques et professionnels. Ainsi, les intervenants présentent des profils complémentaires et apportent un regard différent sur les filières étudiées.

Enfin, deux UE correspondent à des mises en situation professionnelles: le projet tuteuré et le mémoire. Le premier place l'étudiant dans une situation de gestion de projet par rapport à une commande émanant d'une structure professionnelle et le second s'organise autour de la mise en place d'un projet ou d'un protocole d'étude en lien avec le stage de 12 semaines et donnant lieu à la rédaction et la soutenance d'un mémoire universitaire.

Partenariats

EPL La Cazotte : accueil de la formation sur son site permettant une utilisation des infrastructures techniques et agricoles ainsi que l'intervention des enseignants de l'établissement secondaire et du CFPPA. Dans un second temps, ce partenariat permet aussi une mise en réseau par la mutualisation des professionnels et de certains enseignements.

IFCE : partenaire du parcours équin avec l'intervention de professionnels sur les thématiques notamment de la reproduction et l'accès aux ressources documentaires. Ce partenariat permet aussi l'organisation par les étudiants d'une épreuve de label loisir.

Admission

Conditions d'accès

La LP PA est accessible à la fois en formation initiale, en formation continue et en VAE.
Pour la formation initiale, l'étudiant doit avoir acquis déjà 120 ECTS ( BTS, DUT, L2).
Pour la formation continue, la logique d'alternance permet l'accueil de contrats de professionnalisation et d'apprentissage.

Parcours DCFO :

L'accès à la formation est possible à partir d'un BTSA PA ou ACSE, d'un DUT génie biologique ou HSE, d'un L2 biologie. Les autres diplômes seront étudiés au cas par cas au regard de l'expérience acquise. De la même manière, les personnes témoignant d'une expérience professionnelle d'au moins 3 ans dans la filière peut poser sa candidature qui sera examinée par l'équipe pédagogique.

Parcours DCFE :

L'accès à la formation est possible à partir d'un BTSA PA ou ACSE, BTS NRC, MUC, DUT Technique de commercialisation, GEA, L2 STAPS, L2 Biologie, environnement, comptabilité, droit. Les autres diplômes seront étudiés au cas par cas au regard de l'expérience acquise. De la même manière, les personnes témoignant d'une expérience professionnelle d'au moins 3 ans dans la filière peut poser sa candidature qui sera examinée par l'équipe pédagogique.

Il est demandé aux candidats d'avoir une expérience en tant que cavalier ainsi qu'une expérience professionnelle dans la filière équine en dehors de sa pratique personnelle. Les candidats ayant un projet professionnel réfléchi seront privilégiés.

 

 

Formation continue

Si vous êtes concernés par la formation continue, contacter le Service de Formation Continue pour toutes demandes relatives aux conditions d'admission et d'inscription

Et après ?

Secteurs d'activités et types d'emplois accessibles

Parcours DCFO

Technicien conseil spécialisé ovin, Chargé de mission, animateur :

  • Dans les organisations professionnelles agricoles (Chambres d’Agriculture, syndicats...)
  • Dans des organismes de contrôle de performances ou de contrôle qualité (coopératives, groupements de producteurs..)
  • Dans les établissements de formation ou de recherche

Parcours DCFE :

Le chargé de développement de la filière équine est un professionnel aux compétences transversales en matière de montage de projet, en plus, d'une spécialisation très fine sur le plan technique. Il peut ainsi développer un élevage ou une exploitation agricole, commercialiser des produits équins, gérer une structure équestre, organiser des événements ou encore conseiller et accompagner différents acteurs de la filière.

  • Gestion ou direction de structures équestres :

Poneys-clubs, Centres équestres privés/gestion municipale, Centres de formation, Centres de valorisation de jeunes chevaux, Coopératives, Ecuries de propriétaires/de compétition, Haras privés, Centre d'entraînement, Responsable d'hippodrome, Syndicat/sociétés des courses, centres de reproduction.

  • Organisation événements/manifestations :

Organisateurs d'événements sportifs, culturels, spectacles, touristiques, salons

  • Commercialisation :

Responsable commercial régional, national, international dans des PME, Responsable du marché/ chef de produit, Chef de distribution d'une zone géographique.

  • Conseil/accompagnement :

Chargé de mission ou de projet auprès de syndicats, de conseils de chevaux régionaux, de groupements d'éleveur, de collectivités locales et territoriales.
Chef de service conseil et développement, enseignement hypologie et zootechnie, appui technique.

Contact

Florence Soulé-Bourneton
06.33.16.06.72
florence.soule-bourneton@univ-jfc.fr

Cindy Teyssedre
05 65 73 36 63
cindy.teyssedre@univ-jfc.fr