Conférence: Des cabinets de curiosité au département des Antiquités égyptiennes du Louvre : une histoire des collections égyptiennes en France

Publié le 2 décembre 2021

Conférence assurée par Laurent BRICAULT (Université Toulouse – Jean Jaurès, PLH-ERASME)

Dans le cadre du du cycle de rencontres : Champollion 1822. L’Égypte, une passion française

Organisé par Clément Bur (INU Champollion, PLH-ERASME) et Laurent Bricault (Université Toulouse – Jean Jaurès, PLH-ERASME), à l'occasion de la célébration du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Jean-François Champollion.

Parmi les curiosités qu’amateurs et érudits intégraient à leurs cabinets et autres « chambres des merveilles », les objets provenant d’Égypte prenaient une place de choix. Le développement du commerce avec le Levant aux XVIIe et XVIIIe siècles, l’expédition d’Égypte de Bonaparte en 1798, le déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion en 1822 contribuèrent au développement des premières véritables collections égyptiennes, d’abord languedociennes ou provençales puis bientôt royales et impériales.